Et si vous prépariez de la poutargue à Noel pour faire voyager vos invités

poutargue mazouz

Marre de la classique dinde et de la traditionnelle buche de Noël ? Pourquoi ne pas préparer une nouvelle recette et proposer un nouveau menu cette année ? Quitte à ne pas pouvoir partir au ski, autant que le repas soit dépaysant et original.  Alors, nous vous recommandons la poutargue pour ce Noël si particulier. Le point.

D’où vient la poutargue ?

Lorsque l’on présente la poutargue, on parle d’une spécialité provençale française. Mais saviez-vous que ce mets est apparu il y a déjà 4 000 ans en Égypte ? Par la suite, il s’est fait une place de choix en Tunisie, en Italie, au Japon avant d’arriver en France. Les appellations diffèrent bien évidemment d’un pays à un autre. Tantôt c’est poutargue, tantôt  boutargue ou encore Bottarga en italien.

La poutargue est donc une véritable invitation au voyage dans une seule assiette. Sans compter qu’elle a de quoi réveiller les palais et apporter de l’originalité à vos menus. Facile à travailler, elle s’adapte à la majorité des recettes et n’exige pas de préparation compliquée pour être consommée. C’est là son avantage.

Opter pour un produit 100% français

Bien évidemment, pour préparer votre plat, vous n’allez pas partir chercher la poutargue à l’autre bout du monde. Les produits 100% français brillent par leur qualité et leur fraicheur. Ce qui peut impacter la réussite ou non de votre assiette.

Même si vous optez pour des ingrédients produits faits en France, le plat invitera tout de même toujours au dépaysement. Et pour cause, les marques pêchent leurs œufs de poisson dans la Méditerranée. La fabrication reste pour autant artisanale de nos jours. Ce qui permet justement de préserver l’authenticité des plats. Pour rappel, la poutargue est faite à base d’œufs de mulet séchés et salés, la préparation est ensuite recouverte d’une cire d’abeille. De quoi lui donner une saveur sucrée salée unique en son genre.

Voyager dès l’entrée et jusqu’au dessert

Cette année, il faut un repas de Noël qui fait voyager, et ce, dès l’entrée. La poutargue est idéale pour ce faire. Pour l’entrée, ou à l’apéritif, elle peut accompagner les salades ou les carpaccios, simplement. À savoir que ce mets se consomme généralement cru pour en préserver l’arôme, mais aussi le gout. Dans une salade, nous vous conseillons de la couper en fine tranche pour une meilleure présentation.

Dans les plats, la poutargue peut accompagner vos sauces, elle apportera des saveurs de Provence dans vos préparation. Encore une fois, la cuisson n’est pas nécessaire, préparez votre sauce à l’avance et ajoutez un peu de poutargue râpée à la dernière minute.

La poutargue peut également jouer un rôle dans la présentation. Elle apportera de la couleur dans les assiettes, ce qui est propice au dépaysement.

Et on n’oublie pas de mentionner que ce mets peut avoir d’innombrables vertus pour la santé : pour le cœur, les os, les dents, les muscles, le stress et l’anxiété, mais elle peut aussi aider à la perte de poids, etc.